Guilde HOSTILE

Imprégnez vous de la puissance d'HOSTILE et représentez la Horde à nos côtés
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion
Navigation
 Connexion
 Inscription
 Forum
 Membres
 Profil
 FAQ
 Rechercher
Derniers sujets
» ban ts
Ven 2 Jan 2015 - 2:04 par scotch69

» [TUTO] Installation wow cataclysm 4.0.6
Jeu 11 Juil 2013 - 15:47 par Boustifire

» TeamSpeak Hostile
Lun 8 Juil 2013 - 1:05 par Boustifire

» Mise a jours 4.0.6.13623 : problème d'installation
Ven 28 Juin 2013 - 17:05 par deephstrout

» LOL
Jeu 20 Juin 2013 - 21:40 par Minaris

» Ogame: Hall of Fame
Mer 12 Juin 2013 - 10:41 par Amoun

» Cherche un expert du logiciel EXCEL
Sam 8 Juin 2013 - 22:45 par Gontax

» [TUTO] Downgrade
Jeu 16 Mai 2013 - 19:22 par Minaris

Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée
Connexion
Nom d'utilisateur:
Mot de passe:
Connexion automatique: 
:: Récupérer mon mot de passe

Partagez | 
 

 Encore de la poésie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Encore de la poésie   Mer 21 Mai 2008 - 2:52

Ce poème date lui aussi du temps ou j'allais mal mais est d'un autre genre, plus optimiste et plus beau.( comme le précédent, ce ne sont que des alexandrins, césurés a l'Hémistiche pour les connaisseurs, ce qui, je vous l'avoue, n'est pas de tout repos, mais rapidement écrit pour ma part^^)

Ô belle nature, ô forêts enchantées,
J’aime à me promener, sous ton ciel étoilé,
Contempler tes vallées, et diriger mes pas
Vers tes rives azurées, tes sombres calderas ;

Ô divine beauté, des fleurs ressuscitées,
Par un soleil de feu, et les fruits rengorgés
D’arômes si subtils, débordants de chaleur
Et de juteux parfums, magnifiques senteurs ;

Arbres millénaires, aux feuilles enchantées,
Racines profondes, et sève colorée,
Ô, dignes ancêtres, aux branches immortelles,
Géants enracinés, aux cimes près du ciel ;

Rivières chargées, sur les pentes courez
En nobles ruisselets, en cascades noyées,
De rochers ébréchés, ou torrents éveillés,
Mais d’une divine, et si simple beauté ;

Etendues immenses, par la terre crées
Près du ciel étoilé, des astres les sommets
Caressent la portée, de ces majestueux pics
Aux sommets enneigés, et aux runes celtiques ;

Grottes si obscures, et gouffres inviolés,
Où jamais un seul pied, ne foulera le sol,
Lumière voilée, révèle ces beautés,
Trésors inégalés, en ces sombres atolls ;

Oiseaux de feu et d’eau, aux dix milles couleurs,
Papillons étoilés, et singes si moqueurs,
Animaux de la mer, des pics et des forêts,
Divines présences, tellement de beautés ;

Nature mon amie, tu restes a jamais,
Muse éternelle, du maudit poète,
Qui aime tes vallées, et ces belles bêtes,
Accueillies en ton sein, jamais ne renierais,

Tu resteras la même, à jamais préservée
Et de la corruption, et de tous les rejets,
Ma muse étoilée, mon astre de beauté,
Ô ma divine amie, mienne à tout jamais…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Encore de la poésie   Mer 21 Mai 2008 - 13:21

Mdr parfaitement .....génial j'aime bien se style I love you
Revenir en haut Aller en bas
 
Encore de la poésie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Guilde HOSTILE :: Zone Multimédia et entraide :: Roleplay-
Sauter vers: